Non au démantèlement de Réseau Canopé !

Dernières publications

Fable de Canopé :
Le ministre et l’opérateur

Fable de Canopé :
Le corbeau et le renard

Ils nous soutiennent !

Alors, Monsieur Blanquer, pouvez-vous répondre (aux) professeurs détachés, fonctionnaires ou contractuels en CDD, salariés de Réseau Canopé à Amiens ?

Que vont-ils devenir ? Surtout, que va devenir leur mission ? En ces temps où « l’inclusion scolaire » a la côte dans vos discours, qui publiera un guide « Autisme et scolarité : des outils pour comprendre et agir » ?

François Ruffin
Député France Insoumise de la Somme,
siège dans la Commission des Affaires Économiques

J’ai interpellé ce matin dans une question écrite le @gouvernementFR et @jmblanquer
sur les menaces de démantèlement qui pèsent sur le #RéseauCanopé (ex Centre national de documentation pédagogique), outil pourtant essentiel au développement pédagogique.

Marie-Noëlle Lienemann,
Sénatrice GRS de Paris, ancien ministre

Nos usagers parlent de nous

  1. D’une façon générale, le réseau Canopé national offre des ressources de grande qualité avec des supports variés : livre et…

  2. Grâce au Canopé de Privas nous avons pu organiser en novembre 2017 une formation sur Storyplay’r, une bibliothèque numérique de…

  3. Conseillère pédagogique dans un département rural, le partenariat avec l’atelier Canopé de proximité m’est précieux : la mise à disposition…

Ressources humaines : Impacts d’un éventuel démantèlement

Le projet de démantèlement orchestré par la DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire, au sein du ministère de l’éducation nationale) envisage 2 scénarios :  

  • Scénario 1 : décrochage des Ateliers Canopé, et rattachement aux rectorats, MAIS maintien de “pôles de compétences” en territoire (missions encore indéfinies) ;
  • Scénario 2 : décrochage de toutes les antennes territoriales.

Seuls le CLEMI (à Paris) et le MUNAÉ (à Rouen) semblent à ce jour hors du périmètre de ce démantèlement.

SOURCES
Bilan social au 31 décembre 2018
– Nombre d’agents : directions nationales (413 agents), directions territoriales et Ateliers Canopé (1 118 agents)
– Répartition des effectifs par famille métiers : fonctions métiers (77%), fonctions supports (23%)

Dans les deux scénarios, la réduction du nombre d’agents des directions nationales s’explique par la diminution des fonctions supports, compte tenu de la réduction de l’effectif global.