Catégories
Presse et médias Soutiens

Les cahiers pédagogiques

Nous refusons le démantèlement de Canopé !

Communiqué du CRAP-Cahiers pédagogiques. 20 décembre 2019.


Les représentants du personnel de Canopé ont appris subitement mercredi 18 décembre en conseil d’administration la restructuration complète du Réseau d’ici 2021.

Nous avons appris qu’avait été annoncé, lors du conseil d’administration du 18 décembre dernier, le démantèlement du réseau Canopé, la fin des publications papier (revues et livres) et le rattachement des ateliers Canopé aux rectorats à partir de 2021.

Nous ne pouvons que nous indigner de cette décision qu’on veut encore croire non irréversible.

Le CRAP-Cahiers pédagogiques a un très long passé de compagnonnage avec ce qui a été autrefois le CNDP, puis le Scéren. Dans les années récentes, nous avons été partenaires pour de nombreux ouvrages, dans le cadre de la collection Repères pour agir et plus récemment dans la nouvelle série Bien débuter. Il nous arrive souvent d’organiser ensemble des événements, ou de participer à ceux-ci, à Paris comme en régions. Nous faisons régulièrement connaître les publications de Canopé.

La profonde réorganisation de Canopé est encore très récente et ce nouveau changement, qui ne correspond guère à la « confiance » vis-à-vis des acteurs affichée en haut lieu, ne peut que démoraliser les acteurs de l’éducation et en particulier les personnels de cette institution, dont nous sommes solidaires. Réduire le rôle de Canopé à l’édition numérique et à la formation à distance nous parait une aberration à l’heure où, au contraire, les acteurs éducatifs ont besoin de se rencontrer, d’échanger, de discuter, de se former « in vivo » pour transformer le métier, se tenir au courant de ce qui change, des idées nouvelles, pour s’outiller et se remotiver.

Rattacher les ateliers départementaux aux rectorats pourrait bien revenir à soumettre leurs activités aux plans académiques de formation, leur faisant perdre leur autonomie et leur souplesse dans leurs propositions de temps de formation, d’échange, de découverte moins formels que la formation institutionnelle.

Les décisions prises unilatéralement ne peuvent qu’être négatives et régressives.

Nous demandons avec ses personnels que soit écoutée la parole de ceux qui s’opposent contestent cette désastreuse démolition d’un organisme qui avait largement amélioré son fonctionnement et tout autant fait la preuve de son utilité.

Le CRAP- Cahiers pédagogiques