Catégories
Presse et médias Soutiens

Manche – Cinq parlementaires défendent le Réseau Canopé

Par un courrier commun, cinq parlementaires de la Manche ont alerté le ministre de l’Éducation nationale sur ce qu’ils voient comme « le démantèlement programmé du réseau ».

Soutien pédagogique des équipes enseignantes, le réseau Canopé, dispose dans la Manche, d’un atelier à Saint-Lô et de deux antennes à Avranches et Cherbourg. Amputé d’une partie de son budget au niveau national, Canopé et ses 1 400 salariés ne savent pas de quoi l’avenir sera fait. Disparition ? Changement de missions ?

Par un courrier commun, cinq parlementaires de la Manche ont alerté le ministre de l’Éducation nationale sur ce qu’ils voient comme « le démantèlement programmé du réseau ».

Pour Philippe Gosselin (LR), Philippe Bas (LR), Jean Bizet (LR), Sonia Krimi (LREM) et Jean-Michel Houllegatte (PS), « l’atelier Canopé est un outil formidable au service de la communauté éducative, des centres de loisirs, des espaces parents et de tous les acteurs de l’éducation. »

S’inquiétant que Canopé disparaisse « sur l’autel de restrictions budgétaires et ainsi sacrifier les ressources pédagogiques », ils invitent le ministre « à revoir cette décision et ainsi prendre en considération l’importance de ce réseau pour les départements ruraux ».

Article publié le 27/01/2020 dans l’édition en ligne de Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *