Catégories
Textes officiels

Compte-rendu de la réunion à la DGESCO du 29/01/2020

Etaient présents :

  • Pour les 5 OS, 15 représentants, (10 de RC et 5 des fédérations nationales)
  • Pour Réseau Canopé,  le Directeur Général, le Directeur Général Adjoint, la  Directrice de  cabinet, la Secrétaire Générale,
  • Pour la tutelle, le  DGESCO et son adjoint, et un représentant de la  DNE, de la DGRH et de la DAF.

Le DGESCO a précisé  le format de cette concertation : la première réunion est l’ouverture du cycle de discussions sur des questions qu’il annonce comme « non ficelées d’avance ». Toutes les directions ministérielles concernées sont présentes, toutes les séances se dérouleront sur le même format.

Deux chantiers seront à traiter : celui des missions de Réseau Canopé et celui de l’articulation territoriale des différents pans de la formation continue, (RC, académies et INSPE).

Pour le DGESCO :

7 réunions thématiques de 3h (missions/organisation territoriale/modèle économique/enjeux RH) se tiendront jusqu’en avril.  Des documents seront envoyés aux participants en amont. La réunion d’avril sera consacrée à la présentation de la feuille de route finalisée et arbitrée.

Le COPERF découlera de cette feuille de route.

Les missions assurées par RC sont très diversifiées et inégales sur le plan économique, même si les résultats de 2019 sont meilleurs que ceux des années précédentes.

Dans  les territoires, les articulations avec les rectorats sont plus ou moins abouties.

Il a rappelé l’ambition ministérielle très forte sur la formation continue et l’importance des activités de RC dans ce domaine. Canopé a vocation à devenir l’opérateur de formation continue en ligne des enseignants.

Il ne s’agit donc pas de supprimer  Canopé ni de préparer un plan social, mais de conforter RC dans sa mission d’opérateur de formation continue et de producteur de ressources pédagogiques. Cela ne signifie pas que tout le reste doit disparaître, mais qu’il faut s’interroger sur ce qui ne devrait pas relever des missions de l’opérateur. Il tient à affirmer le rôle de Réseau Canopé dans des « missions fortes et pérennes ».

Sur le devenir du réseau territorial : l’option privilégiée par la tutelle serait de rattacher  le réseau territorial aux rectorats, car les recteurs doivent disposer de différents leviers pour organiser la formation continue, et les ateliers seraient des leviers. Une autre option est que RC conserve des pôles spécialisés (périmètre et fonctions à definir).

Si les ateliers sont transférés il faudra conserver la logique de tiers lieux.

La tutelle est très sensible et préoccupée par la dimension humaine du dossier. Il n’y a pas de débat sur la qualité du travail fourni. On est sur une logique de garantir la pérennité de l’opérateur.

Les agents ne seront pas « virés », ils changeront seulement d’autorité de rattachement.

La DGRH participe aux réunions et sera vigilante sur ces questions.

Pour les OS :

Ils se sont exprimés pour souligner l’absence de sens des décisions annoncées,  rappeler la cohérence interne à notre logique de réseau qu’il serait absurde de casser et l’importance du travail en réseau entre DN, DT et ateliers.  Ils ne voient pas en quoi le rattachement des DT aux rectorats va améliorer la formation continue des enseignants.  Ils soulignent le stress actuel causé par une situation délétère, puisque personne ne sait aujourd’hui ce qu’il doit arrêter ou poursuivre, la brutalité des annonces et leur manque de lisibilité, la perte de compétences possible, la concomitance entre les réductions budgétaires et d’effectifs  qui s’ajoutent aux annonces de restructuration.

Il n’existe aucune garantie que tous les recteurs se saisissent de cette opportunité de la même manière. Les retours du terrain ne présagent rien de bon.

Ils  ont demandé d’ajouter des interlocuteurs (collectivités, services déconcentrés) pour aborder certains points. Ils ont aussi demandé aussi qu’il y ait un point RH dès qu’on aura discuté des missions car ça va impacter les personnels.

Le DG a salué la constitution de cet espace d’échanges « qui permettra de dissiper les malentendus du 18 décembre »

Le DGESCO a rappelé que les coupes budgétaires sont indépendantes des questions actuelles car les décisions budgétaires résultent d’un arbitrage interministériel qui intervient en première partie d’année,  (on prépare en ce moment le budget 2021).

De même le schéma directeur de la formation continue était tracé. En académie il y a une trop grande dispersion d’interlocuteurs (y compris en termes juridiques et budgétaires), et cela ne va pas dans le sens de l’efficacité, car l’articulation entre ces interlocuteurs ne  fonctionne pas de la même façon partout. Il faut mieux l’organiser car avoir une force de frappe plus importante au plan territorial est un enjeu important. Ce sujet va être travaillé avec les recteurs très bientôt.

Sur l’effet de démotivation générale, il a rappelé aussi les missions nationales de l’opérateur.

Il a souligné qu’en termes de  métier quotidien dans les ateliers il n’y aurait pas de bouleversement.

Les collègues des ateliers conserveront l’identité professionnelle qui leur est propre.

La question des missions du centre de Chasseneuil est à retravailler. Qu’est-ce qui à terme ne doit plus être pris en charge par Canopé ? Grosse interrogation sur l’édition papier, déficitaire, assurée en partie par des opérateurs privés, mais la question doit être étudiée avec attention car il restera peut-être des niches à conserver. Tout est à interroger.

En revanche, pas d’interrogation sur le numérique, la formation, l’innovation…  Sur le numérique éducatif, la capacité de RC doit être conservée et démultipliée car elle permet d’accélérer les usages.

La question des directions territoriales est à discuter aussi.

Il se dit d’accord pour rajouter un point RH dans le calendrier, et d’accord pour faire venir des représentants des rectorats.

Prochaines réunions :
11 et 18 février, 10, 17 et 24 mars.
Puis une réunion en avril pas encore fixée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *