Catégories
Soutiens Textes officiels

Démantèlement du réseau Canopé

M. Philippe Gosselin (Les Républicains – Manche ) attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur le démantèlement programmé du réseau Canopé.

Fort de 100 points d’accueil (1 400 personnes) sur le territoire national, il tient à rappeler que l’atelier Canopé est un outil formidable au service de la communauté éducative, des centres de loisirs, des espaces parents et de tous les acteurs de l’éducation. Si effectivement des difficultés financières ont été rencontrées ces dernières années, de nombreux efforts ont été réalisés afin de garantir une stabilité financière au réseau. La Cour des comptes, elle-même, souligne, dans un rapport de novembre 2019, que « Canopé est un acteur clé du service public numérique éducatif ». Pour le département de la Manche, il est important de préciser que la totalité des lycées et des collèges sont adhérents au réseau Canopé, preuve de son implication territoriale. Il a également tissé de nombreux partenariats avec les services départementaux de la CAF, CPAM mais également les archives départementales ou la CAUE. Cette ressource ne peut pas disparaître sur l’autel de restrictions budgétaires et ainsi sacrifier les ressources pédagogiques destinées aux enfants. Il l’invite donc à revoir cette décision et lui demande comment le Gouvernement compte-t-il prendre en considération l’importance de ce réseau pour les départements ruraux.

Question n° 26270 du 4 février 2020 à l’Assemblée nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *