À propos de nous

Réseau Canopé,
au service de qui ?

Réseau Canopé est un opérateur public sous tutelle du ministère de l’Éducation nationale qui exerce par décret une mission d’édition, de production, de développement et de mise à disposition de ressources et de services éducatifs à destination des enseignants, des communautés éducatives et universitaires, des écoles et des établissements d’enseignement scolaire. 

Comment ?

Près de 1 500 salarié(e)s, fonctionnaires ou contractuel(le)s, travaillant sur plus de 100 sites répartis en métropole comme en outre-mer, avec son siège à Chasseneuil-du-Poitou qui emploie plus de 300 personnes. 

Et demain ?

Les représentants du personnel ont appris le 18 décembre 2019 en conseil d’administration, par le ministère de l’éducation nationale, la restructuration complète du Réseau Canopé à l’horizon 2021. 

Il est imposé à Réseau Canopé de recentrer ses missions sur la formation continue (voire initiale ?) en ligne, en abandonnant définitivement l’édition papier et d’autres missions non précisées à ce jour. Il s’agit de démanteler le réseau, en séparant le siège des implantations en territoire, qui seront transférées aux académies. Un certain nombre d’incohérences et d’incertitudes demeurent et interrogent sur le bien-fondé d’un projet qui ne fait que participer davantage à un affaiblissement général de la valeur et de la place de l’éducation dans notre pays, au profit de sa privatisation. 

La décision de la restructuration est brutale, sans étude de faisabilité, sans concertation avec les agents et leurs représentants. Cette méthode est à l’image de la politique menée par le gouvernement vis-à-vis de l’ensemble des services publics. Elle s’inscrit dans la continuité de la réforme qui touche depuis la rentrée 2019 les lycées.  

L’absence de vision à long terme, la logique comptable et déshumanisante placent l’ensemble des agents dans des situations personnelles et professionnelles difficiles, voire insolubles. Ces dimensions humaines ne sont pas prises en compte. La conséquence principale : entre 65 et 70 % d’emplois, soit entre 800 et 1 000 situations individuelles en péril dès le 1er janvier 2020. 

Nous refusons cette décision, intervenue en pleine période de fin d’année, soulignant encore davantage le mépris et la duplicité dont fait preuve le ministère, et de manière plus générale le gouvernement

Nous exigeons ! 

  • De véritables négociations et la participation des organisations syndicales et des représentants du personnel à l’écriture de la feuille de route sur les missions de Réseau Canopé. 
  • Le maintien des postes et des moyens financiers de Réseau Canopé pour assumer au mieux ces missions, dont celle de la formation continue des enseignants.  
  • Le maintien de nos métiers, pour leurs diversités et leurs complémentarités indispensables à cette organisation unique, en réseau.  

L’établissement unique Réseau Canopé a besoin d’une vision à long terme sur la base d’un modèle économique viable et pérenne. C’est ce qui pourra garantir sa capacité à exercer pleinement ses missions de service public. 

LUTTONS ENSEMBLE !
SIGNEZ LA PÉTITION ! 

https://www.unepetition.fr/rcendanger